Autriche

Ligue des Champions : Le FC Red Bull Salzbourg veut s’affirmer

Futur adversaire du LOSC en phase de poule de Ligue des Champions, le FC Red Bull Salzbourg dispose de l’un des effectifs les plus jeunes d’Europe. Mais le club autrichien, propriété de la marque Red Bull depuis 2005, sera un sérieux challenger de son groupe avec son pressing tout terrain et la nouvelle coqueluche du football allemand en pointe, Karim Adeyemi.

L’histoire du club de Salzbourg se divise en deux cycles désormais bien connus. Le premier, de sa fondation en 1933 jusqu’en 2005, avec des heures de gloires au milieu des années 90. Ils remportent alors trois titres nationaux (94, 95, 97) et atteignent la finale de la coupe UEFA (en 94, défaite contre l’Inter Milan) sous le nom de SV Austria Salzbourg.
Le second débute en 2005 avec le rachat par Red Bull. Elle s’accompagne d’un changement de nom et de logo, et d’une trajectoire sportive ascendante.

Sous l’égide de la marque aux taureaux ailés, le FC Red Bull Salzbourg (qui devient FC Salzbourg en compétition européenne depuis 2017) a remporté 12 fois son championnat. Il a enchaîné les huit derniers, s’est transformé en usine à talents et est devenu un habitué des joutes européennes.

Confirmer en Ligue des Champions

D’abord en Europa League, où ses premiers coups d’éclats datent de 2010. Ils enchaînent 6 victoires en phase de groupe (contre la Lazio Rome, Villareal et le Levski Sofia) mais sont éliminés en seizième contre le Standard de Liège. Ils rééditeront la performance en 2014, mais réalisent leur plus beau parcours en 2018. Cette année là, l’OM et Rolando sortent le FC Red Bull Salzbourg aux portes de la finale. Depuis cette demi-finale d’Europa League, le FC Salzbourg s’invite régulièrement en phase de poule de Ligue des champions.

Sa participation en 2019/2020 a été marquée de l’empreinte d’Erling Haaland, avec 8 buts en 8 matches. Ils s’y classent toutefois troisième de leur groupe derrière Liverpool et Naples. L’année suivante, en 2020/2021, ils terminent cette fois derrière le Bayern Munich et l’Atletico de Madrid. Ils sont ensuite éliminés en Europa League par Villareal, futur vainqueur de la compétition. Cette saison sera donc leur troisième participation consécutive à la phase de poule de la Ligue des Champions, dans un groupe G qui contient le LOSC, le Seville FC et Wolfsbourg.

Le jeu et les joueurs

Véritable pouponnière, le RB Salzbourg s’avance dans la compétition avec un effectif rajeuni. La moyenne d’âge de l’équipe type tourne autour des 22 ans. Et le groupe regorge de talents et de joueurs athlétiques à tous les postes. Elle s’articule généralement en 4-3-1-2 ou en 4-1-2-1-2, joue avec beaucoup de maitrise et fait preuve d’une grande solidité défensive.

Les principes de Matthias Jaissle (33 ans, invaincu avec Salzbourg), sont dans la continuité du travail de ses prédécesseurs. Son équipe pratique un pressing agressif et un football vertical et direct. Les joueurs clés du système sont les latéraux, Ulmer et Kristensen, les milieux Mohamed Camara et Brendan Aaronson. Sans oublier la nouvelle coqueluche du football allemand en attaque : Karim Adeyemi.

Le potentiel 11 type du RB Salzbourg

Le joueur à suivre

Depuis que le FC Red Bull Salzbourg est passé sous le giron de la boisson énergisante, les attaquants qui se succèdent au club sont impressionnants. Après Marc Janko et Jonathan Soriano (meilleur buteur du club), le monde a vu éclore le phénomène Erling Haaland. L’année dernière, nous avons également découvert Patson Daka, parti depuis pour Leicester. Cette saison, un nouveau joyau affole les recruteurs : Karim Adeyemi.

Devenu titulaire incontestable, il a inscrit 6 buts et donné une passe décisive pour les 6 premiers matches de la Bundesliga autrichienne. Et il vient d’inscrire un but pour sa première cape sous le maillot de la Mannschaft (6-0 contre l’Arménie). Liverpool lui fait les yeux doux et le Bayern, qui l’a formé, le verrait bien prendre la succession de Lewandowski. L’Allemand de 19 ans va devoir confirmer, mais Adeyemi semble déterminé à faire admirer sa vitesse et ses coups de rein en C1.

Karim Adeyemi, le nouveau phénomène du football allemand

Quelles attentes en Ligue des Champions ?

Pour sa troisième participation consécutive à la phase de poule, le FC Salzbourg compte bien s’inviter en huitième de finale. Ils auront la tâche difficile face à Wolfsbourg – leader provisoire de la Bundesliga avec 4 victoires en autant de journée – et face au Seville FC, qui fait figure de favori de ce groupe G. Ils joueront plus probablement la troisième place contre le LOSC, pour le moment vu comme l’élément le plus faible et le moins expérimenté de ce groupe. Mais dans ce groupe de Ligue des Champions équilibré, les Autrichiens auront les qualités pour créer une surprise que l’on espère belle.

Le calendrier du RB Salzbourg :

  • Séville FC – RB Salzburg, 14 septembre à 18h45
  • RB Salzburg – LOSC, 29 septembre à 21h
  • RB Salzburg – Wolfsburg, 20 octobre à 18h45
  • Wolfsburg – RB Salzburg, 2 novembre à 18h45
  • LOSC – RB Salzburg, 23 novembre à 21h
  • RB Salzburg – Séville FC, 8 décembre à 21h

Crédits Photos : IMAGO

Ligue des Champions : Le FC Red Bull Salzbourg veut s’affirmer
1 commentaire

1 commentaire

  1. Pingback: Conference League : le Qarabağ FK ou Barça du Caucase - Derniers Défenseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut