Europe

NBI 2021/2022 : Le onze type des pépites U21 à suivre !

Focus sur onze pépites U21 qui pourraient bien animer le championnat hongrois cette saison.

Pas le plus prestigieux championnat d’Europe, le Nemzeti Bajnokság (NBI) progresse à vitesse grand V et reprend ses droits ce week-end. Longtemps boudée par ses plus grands talents nationaux, l’élite hongroise semble aujourd’hui capable de retenir ses jeunes en les lançant dans le monde professionnel. Depuis peu, ceux-ci sont même rejoints par quelques pépites étrangères, notamment de pays limitrophes, venues y gagner en expérience et en exposition.

À travers ce onze type, Derniers Défenseurs vous propose donc de partir à la découverte du onze des talents les mieux gardés du pays des Magyars.

Le XI type des pépites U21 à suivre cette saison en NBI

Gardiens et défenseurs

Le choix du gardien fut le plus compliqué, et pour cause ! Aucun portier de moins de 21 ans ne semble en mesure d’être titulaire en première division cette saison. Ce poste sera donc occupé par un gardien qui évoluera en NBII, le deuxième échelon national : Martin Auerbach. À 18 ans, ce joueur culmine déjà à 1,99m et va effectuer la saison avec le FC Csákvár, prêté par Puskás Akadémia. Titularisé à 5 reprises la saison passée suite à la blessure de son gardien titulaire, le jeune portier avait réussi 2 clean sheets.

Devant lui, deux joueurs de la génération 2001 occupent la charnière centrale. Le premier, Benedek Varju, évolue avec le MTK Budapest. Lancé début 2020 quand le club évoluait en NBII, il a été titularisé à 18 reprises en NBI la saison passée. Encore fébrile dans les duels et le domaine aérien, c’est par sa qualité de relance que Varju se démarque. N’ayant pas peur de relancer court dans l’axe, il est également capable d’allonger le jeu vers ses attaquants. Assez efficace en couverture, il devrait avoir sa place dans la défense à trois de Constantino, adjoint de Rossi au dernier Euro.

À ses côtés, le robuste Olivér Tamás compensera avec son bon jeu de tête et sa présence sur les coups de pieds arrêtés défensifs. Prêté à Budaörsi (NBII) puis Paks (NBI) la saison passée, il sort d’une excellente saison mais aura fort à faire pour trouver sa place dans le pléthorique effectif de Fehérvár. Un nouveau prêt en NBI n’est pas à exclure avant la fin du mercato estival.

Cette défense à quatre sera complétée par deux latéraux aux profils très offensifs : Erik Kusnyír (Debrecen) et Filip Antonijevic (MTK Budapest). À 21 ans, le premier, qui évolue sur le flanc droit, compte déjà une grande expérience avec deux saisons pleines dans l’élite avec Debrecen. Blessé au genou à l’été 2020, il a été contraint de rester au DVSC malgré la descente en NBII la saison passée et n’aura disputé que 7 petits matchs en fin de saison. Disposant d’un gros volume de jeu, Kusnyír dispose également d’une belle qualité de centre. Pas le plus impliqué en défense, il compense par une certaine qualité de tacles. Originaire de la communauté hongroise d’Ukraine, il détient la double nationalité et avait même été convoqué pour un stage avec la Zbirna en mai 2019.

Eric Kusnyir (à gauche) a déjà évolué à 80 reprises avec le Debreceni VSC à seulement 21 ans !

Débarqué au MTK Budapest en février depuis Metalac (Serbie), Filip Antonijevic sera son penchant gauche. Formé au Partizan, le Serbe n’a pu apparaître que 51 minutes en NBI la saison passée, la faute au COVID et quelques pépins physiques. Capable d’évoluer sur tout le flanc gauche, ce très bon centreur dispose d’un panel technique surprenant pour son poste. Très combatif dans les duels, il pourrait être l’une des grandes révélations de la saison.

Milieux de terrain

Le milieu de terrain de ce onze de pépites du Nemzeti Bajnokság sera résolument technique et offensif. Tout d’abord, le double pivot sera composé de deux jeunes qui évoluent ensemble sous les couleurs du MTK Budapest : Szabolcs Mezei et Mihály Kata. Tous deux, comme d’autres jeunes de l’académie du MTK, avaient profité de la descente de leur club en NBII pour être lancés dans le monde professionnel, avant de confirmer la saison passée après la remontée. Mezei, 21 ans, évolue le plus souvent juste devant la défense, d’où il distribue brillamment le jeu. Joueur assez technique, bon passeur et avec une bonne intelligence de jeu, il fluidifie grandement le jeu offensif du MTK. Encore léger dans les duels, ses défauts défensifs sont plutôt bien gommés par son coéquipier Mihály Kata.

Celui-ci, 19 ans seulement, est un profil très intéressant. Sûrement le milieu le plus prometteur du championnat, il dégage une impression de sérénité et de contrôle très rare à cet âge. Efficace des deux côtés du terrain, son anticipation et son intelligence en font un superbe récupérateur dans le cœur du jeu. Capable de casser facilement des lignes par le dribble comme par la passe, il est un joueur très élégant balle au pied. Brillant à l’Euro U17 en 2019, il a grandement contribué à la qualification de siens pour le mondial U17 au Brésil, une première depuis 1985. Également aligné lors de l’Euro Espoirs, il a été l’un des rares Hongrois au niveau, tout en étant plus jeune que la majorité des joueurs présents.

Mihály Kata avec la sélection hongroise Espoirs

Devant ce duo du MTK, c’est Norbert Szendrei qui évoluera comme numéro 10. Joueur formé au Budapest Honvéd avec qui il s’est révélé la saison passée, il a rejoint Fehérvár cet été. Auteur de sa première saison complète au niveau professionnel, il a inscrit 2 buts sur 26 apparitions en NBI. 9 et demi ou 10 très moderne dans son profil, Szendrei n’hésite pas à se projeter vers la surface et prendre sa chance de loin. Très intéressant dans ses appels et possédant une bonne pointe de vitesse, son association avec un attaquant pivot comme Nemanja Nikolić à Fehérvár pourrait être fructueuse. Il aura cependant fort à faire avec comme principal concurrent à son poste l’emblématique István Kovács, au club depuis 2012. Pour prendre sa place, Szendrei devra progresser dans la dernière passe et le dernier geste pour se montrer plus décisif.

Attaquants

Sur le plan offensif, deux joueurs du vice-champion de la saison passée, le Puskás Akadémia, occuperont les ailes dans des profils assez différents. Le premier sera l’indéboulonnable joueur de poche (1.67 m), Tamás Kiss. Mis sous le feu des projecteurs à 16 ans seulement sous les couleurs du Szombathelyi Haladás lors de la saison 2017/2018, il avait inscrit 4 buts en seulement 12 apparitions. Il confirme dès l’année suivante sous les couleurs de Puskás Akadémia avant de connaître un exercice 2019/2020 plus compliqué. Revenu en forme la saison passée, il a largement contribué à la belle campagne de son club avec trois buts et 4 passes décisives. Très rapide et doté d’une belle accélération, il est un formidable ailier de débordement qui pourrait être amené à évoluer avec son équipe nationale d’ici peu.

Tamás Kiss (à droite) sous les couleurs de la Puskás Akadémia

Il sera épaulé par son coéquipier en club : le Roumain Marius Corbu. Formé au FK Miercurea Ciuc avec qui il a disputé 3 rencontres de D2 roumaine, il a rejoint Puskás Akadémia en janvier 2020. Lancé en équipe première la saison passée, il y a disputé 20 rencontres et totalise 2 passes décisives avec le club de Felcsút. Le plus souvent aligné dans l’axe derrière l’avant-centre, ce joueur de 19 ans est également capable d’évoluer sur le côté gauche. Ambidextre et doté d’une qualité technique impressionnante, il s’est déjà révélé comme l’un des meilleurs dribbleurs du championnat. Alors qu’il devrait être plus responsabilisé cette saison, il devra s’améliorer dans le dernier geste et lâcher plus rapidement son ballon pour s’imposer.

Le poste de buteur sera quant à lui occupé par Péter Beke, nouvelle recrue de Zalaegerszeg. Formé à Ferencváros, il avait quitté Budapest pour l’Allemagne et Hamburg à l’âge de 16 ans. Superbe finisseur, son passage dans le Nord de l’Allemagne fut prolifique dans les catégories de jeunes avec 46 buts et 13 passes décisives cumulés en 65 apparitions dans les championnats U17 et U19. Indiscutable dans les sélections de jeunes hongroises, il compile également 14 buts sous les couleurs magyares. Joueur très agressif qui ne rechigne pas à presser pour récupérer des ballons hauts sur le terrain, il semble pouvoir se fondre assez bien dans le collectif du ZTE. Pouvant également évoluer comme faux neuf dans une attaque à deux, il peut facilement conserver des ballons dos au but et ses bons appels lui permettent de se procurer beaucoup d’occasions. Très attiré vers le but, il a cependant tendance à oublier ses coéquipiers mieux placés une fois dans la surface. Évoluant avec la réserve du club allemand la saison passée, il n’a pu disputer que 7 matchs avant que le championnat ne soit définitivement stoppé à cause du Covid-19. Ce transfert vers Zalaegerszeg sera donc l’occasion de définitivement lancer sa carrière pour Beke.

Crédits photo : IMAGO

NBI 2021/2022 : Le onze type des pépites U21 à suivre !
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut