Amérique

Les prédictions de la saison 2021 de la MLS

Le jeu des prédictions avant un début de saison est toujours un exercice compliqué. Mais celui qui va suivre pour l’année 2021 est un peu différent : je vais vous présenter les équipes qui, pour moi, devraient se qualifier pour les play-offs de la MLS (pas dans l’ordre) ainsi que les joueurs à suivre durant cette 26ème édition.

Des play-offs entre habitués, retours et surprises…

Avec 27 équipes en lice pour cette année 2021, 14 d’entre elles se situeront à l’Est et 13 à l’Ouest avec l’arrivée d’Austin FC comme équipe d’expansion. Dans les deux conférences, elles seront sept à pouvoir se qualifier pour les play-offs de la MLS, la première ira directement en demi-finale et les six autres disputeront un premier tour (2ème contre 7ème, 3ème contre 6ème et 4ème contre 5ème).

A l’aube de cette saison 2021, l’équipe championne en titre est Columbus Crew, la plus titrée est LA Galaxy avec cinq MLS Cup !

– Dans la conférence Est, je pense que certaines équipes comme le trio de tête de la saison 2020 vont confirmer. Philadelphia Union, vainqueur du Supporters’ Shield, a perdu deux de ses meilleurs joueurs (Mark McKenzie et Brenden Aaronson) transférés en Europe mais qui ont été remplacés numériquement par Stuart Findlay (passé par le Celtic, Newcastle United et Kilmarnock FC) en défense centrale et éventuellement un joueur que nous verrons plus tard, Paxten Aaronson, le frère de Brenden. Celui-ci devrait être la doublure d’Anthony Fontana au poste de milieu offensif qui avait utilisé à bon escient son temps de jeu l’année dernière.

Du côté du Canada, Toronto FC a joué la carte de la continuité malgré le changement d’entraîneur avec Greg Vanney qui sera remplacé par l’expérimenté Chris Armas. Seul l’attaquant Argentin Pablo Piatti a quitté le club pour aller en Europe, ce qui libère donc une place de Joueur Désigné. Reste à savoir par qui il va être remplacé ! Le seul bémol sera le fait que l’équipe jouera tous ses matchs en Floride et non à domicile à cause du Covid et des protocoles sanitaires (comme Toronto Raptors en NBA qui connaît des difficultés NDLR).

Enfin, Columbus Crew, champion en titre, s’est bien renforcé à tous les postes durant l’intersaison afin d’être compétitif aussi bien en CONCACAF Champions League qu’en MLS cette saison et aura à cœur de défendre son titre. En tout cas, ils sont attendus au moins jusqu’en demi-finale de Conférence et font partie des favoris à leur propre succession !

Philadelphia Union et Columbus Crew vont remettre leur trophée en jeu cette année !

Ensuite, je vois Orlando City SC et New-England Revolution confirmer leur belle saison 2020 où l’un comme l’autre ont joué les premiers rôles dans les séries de l’Est. Après avoir perdu en finale le symbolique tournoi “MLS is Back”, Orlando s’est qualifié pour la première fois de son histoire en play-offs atteignant même les demi-finales de la Conférence Est face à New-England… L’équipe de Bruce Arena, emmenée par Carles Gil et Gustavo Bou, n’avait pas passé le premier tour des play-offs depuis 2014 et s’est même offerte le scalpe de Philadelphia Union, alors meilleure équipe de la saison régulière avant de chuter en finale de conférence contre le futur champion Columbus Crew ! Les deux effectifs ont peu bougé durant l’hiver. Le seul départ notable chez les Revs est celui de Diego Fagundez après dix ans au club tout en recrutant des joueurs expérimentés du championnat (Boateng, DeLaGarza, McNamara), tandis que Daryl Dike a quitté Orlando (qui réussit d’ailleurs très bien son prêt à Barnsley FC en Championship NDLR) mais a été remplacé par la star Brésilienne Alexandre Pato qui formera un duo de feu avec Nani en attaque !

Enfin, Atlanta United fera pour moi son retour en play-offs après un précédent exercice compliqué et l’Inter Miami CF fera mieux qu’en 2020. Pour commencer, Miami veut prétendre à une des sept places qualificatives après avoir changé de coach cet hiver. C’est en effet Phil Neville qui sera sur le banc de la franchise de David Beckham en lieu et place de Diego Alonso qui pourra s’appuyer sur l’expérience de Matuidi et Higuain afin de réaliser une meilleure saison que l’inaugurale. Pour Atlanta même son de cloche, Gaby Heinze (qui fait des débuts très prometteurs comme coach et qui s’inspire de Bielsa et Martino) remplace Frank de Boer après un exercice assez catastrophique. L’Argentin pourra aussi et surtout compter sur le retour très attendu de son serial buteur Josef Martinez après un an de blessure. Il sera accompagné d’un effectif remanié, mais renforcé. C’est un second souffle qui les attend !

Des équipes comme les deux de New York, Red Bulls et City passeraient donc à la trappe cette année tout comme le CF Montreal qui a perdu Thierry Henry ou Nashville SC alors qu’elles s’étaient toutes les quatre qualifiées la saison dernière. Il est d’ailleurs bon de rappeler que l’équipe d’expansion 2020 a réalisé une superbe année inaugurale. La lutte pour les play-offs pourrait se jouer avec le club de DC United qui est enfin libéré de leur entraîneur Ben Olsen qui ne les faisait plus avancer depuis un moment. C’est Hernán Losada, un entraîneur Argentin venu tout droit de Beerschot VA en Belgique qui aura pour objectif de faire redorer le blason de la capitale qui connaît une disette sportive depuis quatre saisons. Du côté de l’effectif, celui-ci a peu changé hormis l’arrivée d’un nouveau buteur, Nigel Robertha qui devrait prendre la pointe de l’attaque mais on sait qu’un changement d’entraîneur peut faire beaucoup dans un club, l’OM en sait quelque chose (avec Jorge Sampaoli NDLR)… Chicago Fire FC et le FC Cincinnati seront je pense par contre trop juste pour se qualifier.

Après son match d’ouverture contre l’Inter Miami CF (1-0) en 2020, LAFC va pour la 2ème fois être le 1er adversaire de l’histoire d’une équipe d’expansion de la MLS avec Austin FC en 2021 !

– A l’Ouest dans la Conférence d’en face, commençons par le finaliste de l’édition 2020 Seattle Sounders. Il faudra bien évidemment compter sur eux comme chaque année mais attention à l’effectif qui commence à se faire vieillissant avec une fin de cycle commence à se faire sentir, surtout offensivement. En plus, ils ont malheureusement perdu Jordan Morris, parti en prêt en Europe à Swansea City qui s’est blessé aux ligaments croisés antérieurs du genou.

Du côté de la Californie, Los Angeles FC jouera une fois de plus les premiers rôles et comptera surtout sur le retour de son joueur vedette Carlos Vela qui leur avait beaucoup manqué l’année passée. Bob Bradley pourra ainsi de nouveau l’aligner avec Diego Rossi mais a perdu durant le dernier mercato Bradley Wright-Phillips et surtout Brian Rodriguez. Ils restent néanmoins pour moi les grands favoris de cette édition 2021 !

L’autre équipe de Los Angeles, LA Galaxy, sera à mon sens à surveiller cette année. En terminant 10ème, ils ont raté l’occasion de confirmer leur année 2019 où ils avaient atteint les demi-finales de leur Conférence mais quelque chose de bien pour eux peut se passer grâce à un homme : Greg Vanney. Ce dernier a quitté Toronto FC par la grande porte pour s’asseoir sur le banc du club Californien et va espérer la même réussite que celle qu’il a connu au Canada. Il va forcément en demander beaucoup plus à Chicharito qui a été ultra-décevant avec seulement deux but marqués lors de l’exercice précédent. On devrait donc vivre une certaine renaissance des Galaxy avec un effectif au final remanié et surtout rajeuni. On peut aussi ajouter à tout cela l’arrivée de Victor Vazquez qui retrouve son ancien coach et donnera une force expérimentée supplémentaire. Malheureusement, ils n’ont pas pu conserver leur meilleur joueur 2020 Cristian Pavon mais pourront compter sur l’arrivée d’un jeune français, Kevin Cabral pour le remplacer à gauche de l’attaque. Je mise surtout sur le travail de leur nouvel entraîneur qui devra trouver l’alchimie entre expérience et jeunesse ! Ainsi on pourrait assister à une même renaissance à Los Angeles et Atlanta.

De plus, deux clubs habitués des play-offs devraient se qualifier eux aussi assez tranquillement : Portland Timbers et Sporting Kansas City. L’équipe de Diego Valeri qui a remporté le tournoi « MLS is Back » l’été dernier ne fera sûrement pas figuration et va confirmer son habituel statut de prétendant aux premières places de l’Ouest. Côté effectif, ils ont surtout recruté pour remplacer des départs et il ne bougera donc que très peu. À Kansas City même son de cloche, la continuité est de mise et on peut noter une particularité au niveau des arrivées avec le recrutement de deux français Isimat-Mirin et Walter ! Je vous conseille de surveiller le jeune attaquant Wilson Harris qui pourrait être la doublure d’Alan Pulido !

Je parlais lors de la pré-saison précédente du très bel effectif que construisait Colorado Rapids lors de l‘arrivée de Nicolas Benezet, et bien cette saison encore je les vois se qualifier pour les play-offs. Débarrassés (espérons-le) du Covid qui les a beaucoup frappé, l’équipe est complète, talentueuse avec de très bonnes individualités comme Cole Bassett, Jonathan Lewis ou Younes Namli qui les tireront le plus haut possible pour se qualifier ! Attention cependant à essayer de renforcer si possible la profondeur de banc pour pouvoir faire tourner entre blessures, suspensions et rencontres internationales.

Enfin et c’est un gros pari que je tente, pourquoi pas voir encore une équipe d’expansion se qualifier dès sa saison inaugurale ? Je parle bien sûr d’Austin FC ! Avec Claudio Reyna aux manettes comme directeur sportif, l’ex-international Américain est un habitué de ce poste et des projets d’expansions l’ayant déjà fait avec New York City FC en 2015 ! Il a ainsi fait venir de nombreux joueurs habitués à la MLS tout en recrutant aussi des Joueurs Désignés que nous suivront avec attention : Cecilio Dominguez et Tomás Pochettino tous deux venus d’Argentine. Là où le club devra faire attention, c’est au poste d’attaquant où ils manquent de talent et pourraient essayer de s’offrir un buteur avec leur dernière place de libre tout en espérant que l’alchimie prenne bien. En tout cas avec leur premier effectif intéressant, j’y crois.

Du côté des absents pour ces séries, et les choix n’ont pas été faciles, je ne vois pas Minnesota United atteindre les sept premières places malgré leur progression perpétuelle. Leur effectif a peu progressé à l’inverse de celui d’Houston Dynamo mais cela risque d’être insuffisant aussi pour les Texans. Darwin Quintero ne pourra pas tour faire tout seul, mais il devrait quand même permettre à Houston d’être à la lutte tout comme Minnesota. Pour rester au Texas, à contrecœur, et car faire des prédictions c’est aussi se mouiller, je ne vois pas le FC Dallas passer le cap cette fois-ci avec un effectif jeune malgré quelques talents mais ayant perdu quelques-uns de ses meilleurs joueurs, l’année risque d’être compliquée. A moins que d’autres pépites ne sorte de nul part comme le club sait le faire depuis un moment maintenant ! Cependant, on se fera un plaisir de suivre Paxton Pomykal, Jesus Fereira et Ricardo Pepi avant de peut-être les voir partir pour l’Europe ! Pour finir, je vois une saison encore une fois compliquée pour Vancouver Whitecaps, Real Salt Lake et San Jose Earthquakes, malheureusement pour le grand Wondolowski qui va disputer sa dernière saison en MLS.

– Pour jouer le jeu jusqu’au bout, je vais voir large et proposer deux équipes de chaque conférence qui pourraient jouer la MLS Cup 2021 et ainsi prétendre à une victoire finale : Toronto FC et Atlanta United à l’Est et Los Angeles FC et LA Galaxy à l’Ouest ! Même si je propose ces équipes sans forcément les mettre en finale de conférence l’une contre l’autre, un petit derby de Los Angeles et duel Mexicain entre Vela et Chicharito en match final avant la MLS Cup, ce serait plutôt alléchant, non ?

Les joueurs a surveiller

Le retour : Évidemment, quel suiveur de la Major League Soccer, quel qu’il soit, n’attend pas avec impatience le retour de Josef Martinez avec Atlanta United ? Meilleur buteur de l’histoire de la MLS sur une saison (34), il a tout presque tout gagné avec Atlanta aussi bien personnellement qu’individuellement (sauf le Supporters’ Shield) mais s’est vu stoppé par une rupture des ligaments croisés, l’écartant des terrain toute la saison 2020. Son retour est donc ultra-attendu pour faire remonter son équipe en play-offs.

La recrue : Un Brésilien qui porte le maillot violet d’Orlando City SC, c’est comme un sentiment de “déjà vu”. Et effectivement après l’aventure de Kaká en Floride comme “Joueur Désigné”, voilà que c’est l’ancien attaquant du Milan AC (lui aussi) Pato qui va devoir remplacer Daryl Dike à la pointe de l’attaque. Au côté de Nani, la doublette offensive sera très attendue afin de confirmer la belle saison 2020, et ça passera par de belles performances de sa nouvelle recrue qui a déjà montré en pré-saison qu’elle était très en jambe…

Le revanchard : Voilà un autre attaquant, un grand nom qui s’est fait une réputation en Europe mais dont les espérances ont été pas mal déçues : Chicharito ! Et cette déception l’a finalement suivit à son arrivée à LA Galaxy alors que l’attente était énorme surtout après le départ de Zlatan. Il va devoir hausser son niveau de jeu et être plus tueur devant le but pour se faire pardonner et assumer son statut de DP au sein de la franchise californienne !

L’attendu : Afin de se rattraper de sa mauvaise saison, Chicharito pourra compter sur Efrain Alvarez ! Il n’a que 19 ans et pourtant, on a l’impression d’entendre parler de lui depuis des années ! Pourtant, il n’est à LA Galaxy que depuis deux saison mais pas comme titulaire. Cette année, le jeune milieu offensif aura son mot à dire aussi bien dans l’axe que sur les ailes où un début d’entente a été entraperçu avec son peut-être futur compatriote (le débat est toujours d’actualité) en attaque cité plus haut !

La confirmation : Véritable métronome et homme à tout faire de son équipe à seulement 18 ans, Gianluca Busio prend de plus en plus de place à Sporting Kansas City et portera même le numéro 10 sur le dos cette saison ! Cette saison pourrait même être sa dernière en MLS s’il continue à briller tout en ayant des statistiques offensives encore plus convaincante.

La surprise : Chaque année on sent qu’Ezequiel Barco progresse à Atlanta United. Moins vite que prévu, connaissant des difficultés comme toute son équipe la saison dernière mais, alors que plus grand monde ne l’attend, il pourrait bien être la belle surprise de 2021 ! Le facteur X ? Gaby Heinze. L’entraîneur Argentin voudra sûrement l’utiliser comme pièce maîtresse de son jeu dans une saison où les compteurs sont remis à zéro, avec le retour de Josef Martinez et un effectif dont il sera le leader technique pour retrouver l’Atlanta qui nous a fait rêver lors des deux premières années du club.

La révélation : Difficile de nommer un seul joueur à vous faire découvrir et qui pourrait/devrait se révéler en 2021. Wilson Harris, Paxton Aaronson, Andres Jasson… Pour cet article mon choix s’est posé sur le dernier cité. Jasson est un ailier Américain formé à New York City FC et contrairement à Harris et Aaronson, lui devrait trouver sa place comme titulaire assez rapidement et non remplaçant (respectivement de Pulido et Fontana) étant le seul joueur évoluant naturellement sur l’aile droite de l’attaque ! Accompagné de jeunes talents comme James Sands au milieu ou Valentin Castellanos en attaque, les jeunes de NYCFC auront une carte à jouer pour tout faire pour qualifier leur équipe en play-offs même si cela sera difficile, bien entourés par l’expérience de certains cadres !

Évidemment, tous ces choix ne sont que des ressentis ou petites analyses mais comme chaque preview que cela soit au niveau des équipes ou des joueurs rien n’est écrit ! J’ai surtout voulu joué sur du feeling personnel et des surprises comme on peut en voir très régulièrement en MLS ! Il existe beaucoup de possibilités et une chose est sûre, on devrait vivre une saison 2021 fabuleuse après une 25ème édition frustrante même si elle est arrivée à son terme !

Crédits photos : IMAGO / MLS / LAFC

Les prédictions de la saison 2021 de la MLS
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut